Cô-Pinard II

CoPinard002copinard004Nous ne pouvions parler du Carnaval sans évoquer la mémoire de l’un de ceux qui ont guidé nombre de masqueloures dans les rues de Dunkerque, sous le regard bienveillant de Jean Bart. Cô-Pinard II, « Le Cô », nous a en effet quittés voici quelques années, emportant avec lui de merveilleux souvenirs de cette grande manifestation dunkerquoise.

C’est en 1959 que Jean Minne, alors sapeur pompier endossa pour la première fois le prestigieux habit de tambour-major, et adopta le nom de Cô-Pinard II. Pendant vingt huit ans (mis à part 1971 et 1972 quand, malade, il fut suppléé par Goliath IV , le tambour-major de Malo-les-bains)

Cô-Pinard II fut l’âme, le chef, le régulateur du Carnaval, celui qui, chargé d’apporter à la fois discipline et bonne humeur dans la bande, devait assurer la sécurité mais aussi encourager les chahuts. Il succédait à une pléiade de célébrités dans la lignée de Pintje-Bier, le premier meneur officiel de la bande de Dunkerque.

S’il était le guide à Dunkerque, il n’en était pas moins un carnavaleux dans l’âme et mettait un point d’honneur à participer activement, dans la bande, au Carnaval d’autres communes. Ce qui explique en partie sa grande popularité… Et puis il s’en est allé un jour de mai 1988. Personne à Dunkerque ne l’a oublié. Surtout pas les carnavaleux. Salut l’Cô.