Johnny Kingstar, une voix dunkerquoise s’est tue

big_photo_105307_10924285_201306184515982Yannick Devincke s’est éteint à Zuydcoote à la suite d’une longue maladie, lundi matin, dans sa 53e année.

Depuis 1979, sous le pseudonyme de Johnny Kingstar ou sous les traits de maquillage de l’auguste Fada, il avait partagé avec le public sa passion pour l’animation et le spectacle. Ses activités artistiques très diversifiées s’étaient multipliées au fil des saisons (animateur, fantaisiste, musicien, responsable d’activités, acteur de complément pour le cinéma, etc.). Mais avant tout, chanter était devenu sa carte de visite, en particulier le rock à travers les générations.

Yannick Devincke était auteur, compositeur et adaptateur de titres et de parodies dans la langue des enfants de Jean Bart (La Visschersbende, Les Masquelours, Au bistrot d’la chaise qui craque, Le Pot’je vlesche, Avec elle, c’est toujours pareil, et bien d’autres). Dernièrement, il s’était lancé dans l’écriture de chansons pour ses amis T-Ros, Bostekop, Pierrot de Dunkerque.

Il s’était depuis peu orienté vers l’accompagnement des personnes dépendantes.

Yannick Devincke était membre des Fifres et Tambours de Flandre et avait participé notamment à la fête du Fifre et du Tambour de Gémenos en 1992 au cours de laquelle le groupe de Dunkerque avait remporté le Fifre d’Or.

La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *