Vive émotion après le décès de « Francette », figure de Saint-Tropez

Après des mois de lutte et de souffrances, malgré un courage incroyable, la terrible nouvelle que les Tropéziens fidèles de nos traditions redoutaient sans vouloir y croire est tombée: France Dhenry est décédée dans la nuit de dimanche à lundi.

Celle que tout St-Tropez appelait « Francette » était la fille de l’emblématique commandant des marins Jeannot Dhenry et de son épouse Suzanne.

Mariée à Bernard Pesce, Francette était employée à la DCN dans les services administratifs, faisant l’unanimité de par sa gentillesse et son dévouement, au point que même à la retraite, elle conseillait bénévolement ses anciens amis employés dans la constitution de divers dossiers.

Fidèle parmi les fidèles de nos traditions, elle faisait la procession de la bravade en provençale chaque année, jouait du fifre, et était secrétaire générale de l’association « Fifres et Tambours » de St-Tropez, au sein de laquelle sa disparition a jeté la consternation.

Très active également à l’association des amis de la bravade, elle était chargée de collecter les adhésions auprès des membres et des commerçants qui chaque année, début mai, attendaient sa venue et son sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *