Les Sous Fifres

PhotoLes Sous-Fifres de St Pierre : Une association, un groupe de musique
Association loi 1901 créée en 1991, Les Sous-Fifres de St Pierre est à l’origine une Ripataoulère composée de 5 musiciens du village de St Pierre d’Aurillac.
Michel Hilaire, instituteur du village, Raymond Hilaire, son père viticulteur, Pierre Scheidt Alsacien/musicien tout droit débarqué de la Compagnie Lubat de Gascogne, Yoann Scheidt, son fils… à l’époque tout jeune percussionniste et enfin, Jean-Pierre Bertin dit Pinos… compositeur, arrangeur de la bande.
Ils se sont donnés pour but la mise en valeur et la diffusion du patrimoine culturel musical gascon traditionnel et contemporain… Cela par le biais d’une formation musicale traditionnelle composée de fifres, d’un tambour et d’une grosse caisse dans laquelle est exploité un répertoire de musiques traditionnelles relevant du domaine public. Les compétences de ces musiciens ont permis d’amener des compositions et d’enrichir cette part de patrimoine.
L’animation de mariages, maïades, fêtes de villages, foires, festivals a permis de transmettre et de partager une culture conviviale de musiques et de danses et toute l’histoire qu’elles transportent (mode de vie, proximité, échange…)
La position d’instituteur de l’un des musiciens ainsi qu’un réel intérêt de la commune de St Pierre pour cette « mission » de transmission ont permis d’intégrer l’apprentissage du fifre dans les classes de l’école.
De là est apparu un désir chez certains des élèves d’approfondir leur apprentissage du fifre… Une nouvelle génération de fifres était née, réunie sous le nom de « l’atelier de fifres de St Pierre d’Aurillac.
Leur formation s’est composée de cours individuels menés par Jean-Pierre Bertin, de répétions réunissant tous les pupitres d’instruments (fifres, percussions, cuivres…) de prestations musicales au sein du groupe des Sous-Fifres.
L’aventure a duré sous cette forme pendant une dizaine d’année, ponctuée de rencontres qui ont amené une section de percussions à rejoindre la troupe, mêlant différentes générations de musiciens amateurs et professionnels en perpétuelle formation, s’ouvrant à des influences musicales de tous horizons
Les petits ont grandi… « un noyau dur » est resté composé d’une quinzaine de bénévoles/musiciens convaincus par ce projet.
Ils se rassemblent aujourd’hui, sous le nom des « Sous-Fifres » et forment une Ripataoulère swing où résonnent fifres, tubas, trombones, saxophones et percussions.
Leur parcours musical les a amenés à travailler avec Titou Roques, Christian Vieussens, Sylvain Roux, Francis Mounier et leur a permis de mettre en place de nombreux projets de créations tout en bâtissant un répertoire de musiques traditionnelles revisitées, originales et contemporaines !
Tous bénévoles, ils s’investissent à l’année en suivant des répétitions régulières, et assurant une trentaine de prestations par an afin de financer la rémunération des intermittents et les différentes manifestations organisées.

Translate »